Tendinite et clics de souris

5 minutes de lecture

Tendinite de la souris : Des solutions pour guérir durablement

Aussi insignifiant que cela puisse paraître le clic de souris peut devenir traumatisant à force de répétition au point de créer des traumatismes qui peuvent rendre impossible tout travail. La tendinite du poignet apparaît notamment dans les métiers qui sollicitent en permanence la souris, avec des logiciels très gourmands en clics je pense aux graphistes, webDesigner, producteurs de musique, architectes…etc Le souci avec cette pathologie, c’est qu’une fois déclarée il est difficile de la faire reculer sans changer radicalement ses habitudes.

J’ai souffert de ce traumatisme au point d’envisager une reconversion, c’est après de nombreux allers-retours chez des spécialistes et de changements d’habitudes que j’en suis sorti. Je peux à nouveau faire de grosses journées de travail sans subir de douleurs au poignet/bras. Vous trouverez dans cet article des solutions que j’ai trouvé pour me sortir de cette mauvaise passe. Ma solution n’est sûrement pas universelle mais je suis persuadé que certains points seront profitables pour de nombreux problèmes de tendinite à cause du clic de souris.

Quelles solutions pour les tendinites au poignet ?

Si vous croisez un médecin, il vous dira sûrement qu’il faut réduire les gestes qui créent le traumatisme pour réduire l’inflammation, ça semble logique mais vous devez continuer de travailler. Comment envisager un nouveau projet web dans une optique de minimiser les clics ? Il faut trouver une vraie solution viable à court/moyen et long terme.

  • Environnement de travail : Vous passez peut être 8-10-12h par jour sur votre ordinateur, une mauvaise posture créera quoi qu’il arrive des tensions qui pourront se manifester dans l’index, se propager à la main et remonter dans le bras voire jusque dans le dos. Premier objectif pour réduire les tensions liées au travail sur ordinateur: optimiser son espace de travail pour adopter une posture ergonomique.Les fondamentaux : les pieds doivent êtres à plat ou légèrement relevés (pas de jambes croisées malheureusement :-)), les jambes bien perpendiculaires, le dos droit avec les avants bras parallèles au sol. C’est simple tout doit être perpendiculaire ou parallèle. (voir schéma ci-dessous)

Pour se faire il faudra pouvoir régler la hauteur de votre chaise et de votre bureau. Par ex, réglez d’abord la hauteur de l’assise pour avoir les jambes perpendiculaires, ensuite réglez la hauteur de votre bureau pour avoir les avants-bras bien parallèles au sol à plat sur le bureau. Evitez les appuis anguleux de l’avant bras sur l’angle de la table qui coupent la circulation.

L’idéal si vous avez une chaise très ergonomique est de régler le dossier et la hauteur des accoudoirs. Attention aux accoudoirs trop hauts qui lèvent les épaules.

  • Ecran : il faut bannir le travail sur ordinateur portable car il crée des postures avachies. Règle à retenir : il faut que le haut de l’écran soit à la hauteur des yeux pour inciter à maintenir le dos droit sans pour autant s’étirer vers le haut.
    Je travail sur ordinateur portable par contre je baisse l’écran et je le branche sur un écran de grande taille à la bonne hauteur.
  • Claviers : il existe des claviers ergonomiques, je n’ai pas testé cette solution et ma tendinite étant liée au travail avec la souris je ne peux pas m’avancer sur ce point mais dans l’idée ça ne peut être que mieux.
    Remarque : Sur PC portable la position du clavier n’est pas ergonomique, si présence de clavier tactile, le clavier n’est pas centré par rapport à l’écran ce qui va créer des tensions dans le dos…
  • Votre pire ennemi -> la souris : il arrive un moment ou même le son du clic devient agressif.
    La position ergonomique de la main est perpendiculaire voire légèrement incliné à la table et non à plat. Le fait de maintenir la main à plat crée des tensions qui viennent s’accumuler et empirer la situation. Une des solutions incontournable pour guérir votre tendinite est d’acheter une souris ergonomique. Car les souris d’entrée de gamme sont trop petites et créent des tensions. Il faut que la main se pose naturellement dessus et que la souris épouse sa forme. Il existe énormément de modèles, je conseillerais de les essayer en magasin pour en choisir une adaptée à votre morphologie. D’ailleurs certaines marques possèdent des gammes en fonction de la taille de la main.
  • Tapis de souris avec repose poignet : investissement peu coûteux mais qui va grandement soulager votre poignet et favorisera une position plus ergonomique de la main par rapport au bras.

Médecine traditionnelle douce pour soigner la tendinite : l’étiopathie.

Après avoir enchaîné les séances de kiné et plusieurs séances d’ostéopathie, j’ai découvert par le biais d’un ami l’étiopathie qui vise à chercher la cause plutôt qu’à traiter la conséquence de problèmes. Par ex : si vous avez mal à la main, le problème vient peut être du dos ? C’est une médecine qui s’apparente à de l’osthéopathie avec des manipulations non douloureuses.

J’ai fait deux séances espacées de deux semaines et pour moi ça a été le coup de baguette magique pour soigner ma tendinite. Dès la première séance j’ai senti une libération, moins de douleurs et un soulagement psychologique car lorsque la tendinite est installée, les journées sont douloureuses autant sur le plan physiquement que mental.
Je ne peux que conseiller aux personnes souffrant de tendinite d’aller consulter un étiopathe sur recommandation. Si vous n’avez pas de contact, on trouve déjà beaucoup d’infos sur le net. Le médecin que j’ai consulté se trouve à Lyon, et je ne peux m’empêcher de partager ses coordonnées autant son aide à été précieuse pour moi : cabinet d’étiopathie Thierry Pigot.

Solutions complémentaires pour soigner votre tendinite :

  • Kiné : pour des problèmes de tendinite, les séances de kiné permettent de libérer les tensions qui pour ma part s’étaient accumulée dans le dos, à raison de deux séances/semaine puis une toutes les deux semaines. La mise en place de straps par le kiné apportait un léger soulagement également.
  • Étirements : Vous trouverez pleins de vidéos sur youtube, ne vous attendez pas à des miracles mais comme dans toute pratique intense, quelques étirements ne peuvent pas faire de mal.
  • Huiles essentielles comme l’arnika, en massant localement 2 à 3 fois/jour. Apporte un léger soulagement aux irritations du tendon.
  • Hydratation : il est souvent conseillé de s’hydrater abondamment dans le cas de tendinites.

Facteurs aggravants :


Comme pour beaucoup de maladies, sa part de fatigue et de stress qui vont accélérer le processus. Il ne serait pas étonnant que votre problème de tendinite survienne durant une surcharge de travail qui crée un stress et sollicite de manière trop prononcé l’organisme.
J’ai remarqué qu’au delà du nombre de clics, mon attitude au travail et ma «manière de cliquer» avait une influence sur l’inflammation. Si je suis énervé et que je clic nerveusement, je vais plus rapidement me retrouver avec des douleurs. 

Aujourd’hui je me considère guéri même si je garde une fragilité. En fonction des paramètres précédemment cités il m’arrive de ressentir des douleurs mais qui sont tout à fait gérables et non contraignantes pour le bon déroulement de mon travail.

J’espère que toutes ces solutions pourront aider les personnes qui souffrent de tendinite au poignet à cause de travail trop intense sur l’ordinateur et clic de souris. Je serai heureux de recevoir vos commentaires pour récolter vos retours d’expérience et enrichir la discussion.

Vous aimez cet article ? Faites le savoir :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *